La nacre mise à l'honneur par art'emi

Ah la bonne huître… après l’avoir mangée, prenez le temps d’admirer l’intérieur de sa demeure ! Du bleu, du rose nacré tapisse la coquille… pourtant ce ne sont pas des pigments ni des colorants qui donnent ces couleurs. En effet, la nacre est un phénomène naturel organique (et non un minéral comme on pourrait le croire). Très dure, elle est déposée en fines couches superposées qui recouvrent l’intérieur de la coquille. C’est l’huître elle-même qui sécrète ces couches faites d’aragonite.  

La nacre, une pierre fine au couleur de l'arc-en-ciel

Le mot « nacre » vient de l’arabe « naqqarah ». En Anglais, on l’appelle après que la reine Elizabeth I lui ait donné son nom de « Mother-of-Pearl ».

Finalement, la nacre est le revêtement intérieur, aux reflets irisés (arc-en-ciel), de certaines coquilles de mollusque telles que l’huître et l’ormeau. Biosynthétisée par le manteau et composée de cristaux d’aragonite liés par une protéine appelée conchyoline. Ce sont les fines couches d’aragonite qui provoquent l’effet d’iridescence, ces jolis reflets de la nacre qui changent en fonction de l’angle d’observation.

De plus, la couleur laiteuse et les reflets irisés, exceptionnels de la nacre l'ont rendu très vite très populaire dans la confection de bijoux, mais également de boutons, instruments de musique (de nombreux luthiers l'utilisent pour personnaliser les instruments. Bien que coûteux, le résultat est souvent très beau et transforme l’instrument en véritable œuvre d'art), et autres objets de décoration ou de mode.

Enfin pour les Grecs, cette pierre est un symbole d’amour, et ils offraient à leur bien-aimée un bijou en nacre travaillé. Les catholiques l'aiment aussi, car elle symbolise la pureté et la douceur. De plus, ils l’utilisent pour la confection d’effigies de la Vierge ou bien de chapelets. Pour les Polynésiens, la nacre est considérée comme le reflet marin de la divinité, « le sourire des dieux » …

Un mariage surprenant entre la blancheur de la pierre et la brillance du métal

Par exemple, en lithothérapie, la nacre, de par sa couleur laiteuse, aurait des vertus maternelles et protectrices. Elle protégerait avec douceur des agressions du milieu extérieur et apporterait calme et sérénité. Ainsi, elle protégerait de mauvaises influences et serait très sécurisante.

La nacre est organique, et par conséquent, très sensible à votre environnement. Elle se nettoie en utilisant de l'eau tiède, du savon et une brosse souple pour retirer les traces de saleté. Quoi de plus simple ? Pas besoin d’aller à Perpète-lès-Oies pour aller chercher un produit magique, tout se trouve dans votre salle de bain. Dégainer vos brosses, je vous prie. La grande majorité des bijoux en nacre sont en argent ou en or blanc, mais quelques-uns, en or jaune, offrent un mariage surprenant entre la pure blancheur de la nacre et la brillance chaleureuse du métal.

La nacre est une matière que l’on reconnaît et que l’on aime pour ses reflets irisés.